À votre service au 09 67 79 22 21 ou au 06 03 04 90 93 ASD Protect : un conseil, une intervention ou un devis

Votre animal de compagnie a ramené ces insectes piqueurs dans votre logement… Mais savez-vous pourquoi les puces piquent et les maladies qu’elles peuvent engendrer ? Et comment se déplacent-elles, quels endroits affectionnent-elles et à quoi ressemble une piqûre de puce ? Nous répondons à toutes vos interrogations pour vous aider à résoudre ce problème envahissant.

Pourquoi les puces piquent ou mordent ?

Les puces sont des insectes hématophages. Cela signifie que leur seul régime alimentaire se constitue de sang humain ou animal. Elles piquent donc principalement pour se nourrir. C'est un ectoparasite, elle peut parasiter son hôte et y vivre pendant plusieurs jours, voire plusieurs mois sans traitement. Quand elles le peuvent, elles pondent leurs œufs directement sur leur hôte pour permettre aux larves de se nourrir dès l’éclosion. Elles mordent leurs hôtes grâce à leur appareil buccal doté de deux aiguilles, l’une pour piquer et l’autre pour sucer le sang. Les puces détectent leurs hôtes potentiels grâce au gaz carbonique, la chaleur et les vibrations dégagées par le corps humain ou animal.

On recense dans le monde environ 2500 espèces. Mais en Europe, seulement quelques espèces peuvent nuire aux humains et aux animaux domestiques. 9 fois sur 10, c’est la puce du chat également appelée Ctenocephalides felis ou puce de parquet, qui est retrouvée sur les mammifères européens. Malgré son petit nom, cette puce ne s’attaque pas qu’aux chats, même si c’est le premier hôte sur lequel elle a été identifiée. La puce du chat peut également se nourrir d’autres espèces de mammifères comme les hommes, les chats, les chiens, les chevaux, les lapins, les oiseaux, les vaches, les rongeurs, etc. D’autres espèces comme la puce du chien, la Ctenocephalides canis, ou encore la puce de l’homme appelée Pulex irritans, sont retrouvées en France et en Europe.

Comment les puces peuvent piquer leurs hôtes ?

Elles repèrent leur hôte potentiel grâce à leurs mouvements : notamment grâce aux vibrations, au gaz carbonique et à la chaleur dégagés par celui-ci. Si la puce ne reçoit aucun signal dans son environnement, elle peut rester latente durant au moins six mois. Les puces rampent et peuvent s’accrocher facilement sur leurs hôtes grâce à leurs pattes dotées de deux fines griffes. Elles n’ont cependant pas d’ailes et ne peuvent pas voler. Mais alors, comment font-elles pour se déplacer à des hauteurs improbables ? Cela est dû au fait qu’elles peuvent effectuer des sauts de plus de 30 cm de haut, sur 20 cm de longueur. Ces parasites peuvent effectuer des bons aussi grandioses grâce à une protéine stockée sous leurs pattes, nommée la résiline. Cette masse de résiline, une fois compressée, se libère dès que la puce souhaite effectuer un saut en hauteur. Elles peuvent ainsi se déplacer aisément sur des hôtes même s’ils ne se trouvent pas au ras du sol et sauter d’une victime à l’autre.

Quand les puces piquent-elles ?

Les puces piquent leurs hôtes dès qu’elles ont faim. Si en premier lieu les puces adultes s’attaquent généralement aux chats ou aux chiens, elles peuvent ensuite rechercher un autre hôte comme l’humain pour se nourrir si le chat ou le chien est absent du logement infesté. À contrario, les nymphes de puces se nourrissent du premier hôte qui leur passe sous le nez, qu’il soit animal ou humain. Les jeunes puces s’en prennent donc sans vergogne aux mollets et pieds des humains s’ils se trouvent à proximité du lieu de leur éclosion.

Les puces peuvent piquer à tout moment de la journée, mais piquent plus généralement le soir ou la nuit.

Où se cachent ces insectes piqueurs ?

De très petite taille, les puces de parquet mesurent généralement entre 2 et 6mm de long. Plus elles se nourrissent de sang, plus elles gagnent en volume. Leur petit corps mince leur permet de se glisser dans des endroits très fins comme les interstices se situant dans le parquet ou derrière les plinthes. Elles infestent généralement les endroits en contact avec votre animal de compagnie comme ses paniers, le canapé, les matelas et la literie en général.

A quoi ressemble une piqûre de puce ?

La piqûre de puce peut être facilement confondue avec celle d’une punaise de lit, également appelée la puce de lit ou encore les piqûres de moustiques. Toutefois, quelques éléments permettent de les différencier.

Les piqûres de puces de lit sont le plus souvent localisées au niveau des endroits découverts comme les mollets, les pieds, les bras, les chevilles, les cuisses, etc.

Au niveau de l’apparence, un bouton de puce est :

  • Rouge ou rose, avec un point prononcé au centre correspondant à l’endroit de la piqûre.
  • Accompagné d’autres boutons, car les puces piquent au moins 2 ou 3 fois au minimum.
  • Rarement gonflé, sauf en cas d’allergie.

Le principal symptôme des piqûres de puces est bien évidemment la démangeaison, que l’on nomme également prurit dans le langage médical. L’urticaire est provoquée par la salive injectée lors de la piqûre et occasionne de très fortes démangeaisons.

Les piqûres de puces de parquet sont-elles dangereuses ?

Les piqûres et morsures de puces peuvent être dangereuses pour les humains, mais également les animaux domestiques.

Chez l’homme et les animaux, la piqûre de puce peut :

  • Transmettre des maladies infectieuses comme la peste, le typhus murin…
  • Provoquer des crises de dermatite importantes pour les personnes allergiques à la salive de puces. N’hésitez pas à consulter immédiatement votre médecin si vous ou vos enfants êtes allergiques.
  • Occasionner des infections liées au grattage excessif des boutons. Les boutons peuvent ensuite saigner, suinter et causer des surinfections importantes.
  • Inoculer des vers intestinaux comme le ténia si un animal de compagnie ou un enfant ingère une puce par inadvertance.

Il est donc particulièrement important de se débarrasser des puces dès que des signes cliniques ou des symptômes apparaissent.

Comment réagir si ce parasite vous pique ?

Si des puces vous piquent, vous pouvez nettoyer la plaie au savon, puis la désinfecter et enfin soulager la démangeaison. Pour la calmer, vous pouvez appliquer des recettes de grand-mère ou mettre des pommades calmantes, disponibles en pharmacie ou sur internet.

N’oubliez pas qu’avant de vouloir résoudre le problème de piqûre de puce, vous devez tout d’abord agir sur le problème d’infestation dans l’environnement en éliminant toutes les puces de votre maison ou de votre appartement.

Pour cela, traitez votre animal de compagnie infesté de puces avec des pipettes, comprimés ou solutions et produits anti-puces, disponibles chez votre vétérinaire, votre pharmacie ou sur le web.

Une fois le problème solutionné, il ne vous restera plus qu’à faire appel à une entreprise de désinsectisation pour éliminer toutes les puces et les œufs de votre logement qui ont pu se cacher dans les tissus et les anfractuosités de votre parquet ou de vos meubles.

Partager cet article :

Nos pôles techniques