À votre service au 09 67 79 22 21 ou au 06 03 04 90 93

ASD Protect : un conseil, une intervention ou un devis Devis gratuit

En cas d’infestation de cafards dans votre appartement, il est important d’agir rapidement. À savoir que dans un immeuble, la lutte et la mise en place d’actions de prévention contre les cafards dans les parties communes concernent la copropriété. La lutte anti nuisible est cadrée par le Règlement Sanitaire Départemental.

Une invasion peut s’étendre à l’ensemble du bâtiment, si ce n’est pas déjà le cas. Pour éviter que cela ne se produise, il est nécessaire de faire constater l’invasion par une entreprise experte en désinsectisation. Les exterminateurs sauront vous recommander les étapes essentielles pour lutter contre les blattes. Pour toute demande d’information ou de devis, nos spécialistes se tiennent à disposition.

ASD Protect, expert en désinsectisation à Paris et en région Île-de-France, revient sur les spécificités d’une invasion de cafards dans un appartement.

Invasion de blattes : pourquoi traiter tout l’immeuble ?

Excepté si l’invasion est minime est très localisée, mettre en place un moyen de lutte anti nuisibles dans un seul appartement aura des effets limités. Cela permettra de protéger et de contenir le développement de l’invasion dans le logement, mais non pas de l’éradiquer.

Les cafards sont des insectes rampants qui se déplacent aisément d’un logement à l’autre par les canalisations ou encore les fissures des murs. Ce sont des nuisibles particulièrement résistants avec un cycle de reproduction extrêmement rapide.

Il est impossible d’empêcher la réapparition des blattes si l’ensemble de l’immeuble n’est pas traité. C’est la seule façon d’exterminer efficacement la colonie. Il suffit que quelques individus survivent pour relancer l’infestation.

Dès lors que vous constatez la présence de cafards dans votre logement, vous devez avertir le syndic de copropriété. Vous pouvez leur signaler l’invasion par lettre recommandée. Ils seront dans l’obligation de contacter l’ensemble des copropriétaires pour mettre en place des mesures dans l’immeuble.

À lire aussi : pourquoi les blattes envahissent-elles nos maisons ?

Enfin, sachez qu’une invasion de cafards n’est pas toujours synonyme d’insalubrité. Un dégât des eaux dans un appartement voisin peut causer l’apparition des nuisibles et créer un environnement favorable à leur développement.

Le saviez-vous ? Il existe plus de 6 000 espèces de cafards à travers le monde. Moins de 1% de ces espèces interagissent avec l’Homme ! En France et en Europe, les plus répandues sont les blattes germaniques, les blattes orientales, les blattes américaines et les blattes à rayures.

Qui prend en charge les frais de désinsectisation ?

Les propriétaires et les occupants (les locataires, les commerçants, les bureaux professionnels) sont tenus d’entretenir le logement ainsi que les parties communes. Ainsi, les mesures préventives et de lutte pour exterminer les cafards sont de leur ressort. Cela concerne également les autres nuisibles comme les puces, les moustiques, les punaises et les mesures de dératisation.

Ainsi, que vous soyez propriétaire ou locataire, vous êtes obligé de gérer l’infestation de cafards et les frais sont à votre charge. Quelques nuances tout de même :

  • Si vous êtes propriétaire et résidant : vous prenez en charge les actions menées dans votre appartement. Celles qui ont lieu dans les parties communes sont à la charge de la copropriété.
  • Si vous êtes propriétaire, mais que vous faites louer votre logement : vous prenez les frais à votre charge, mais pouvez refacturer certaines prestations à votre locataire dans les charges récupérables. Cela concerne alors la main d’œuvre pour la désinsectisation (intervention d’un professionnel), les insecticides ou encore les produits bactéricides.

N’hésitez pas à vous renseigner auprès du syndic de votre immeuble ou des experts ASD Protect.

Conseils ASD Protect : les principales mesures anti cafards

Il est aisé d’acheter en magasin ou de commander sur Internet des produits anti cafards. Gel, pulvérisateur, acide borique, pièges à glu… toutefois, ces produits sont à manier avec prudence et il vaut mieux être rapidement informé sur la faible teneur en matière active de ces solutions. Les insecticides contiennent des composants toxiques, par mesure de sécurité, il est normal que seuls des professionnels formés puissent avoir accès aux traitements les plus efficaces. En outre, en plus de l’usage de ces produits, un bon exterminateur déploie des techniques de chasse et de piégeage tout en sécurisant votre logement. C’est le cas de nos techniciens qui sont experts dans la chasse et la mise en place de solutions anti nuisibles.

Pour assurer la salubrité de votre appartement pendant toute la durée de la désinsectisation, veillez à ne laisser aucun aliment ni aucune trace d’eau dans votre logement. Mieux vaut placer vos aliments secs dans des boîtes hermétiques en plastique, car les cafards n’hésitent pas à grignoter les emballages pour accéder à votre nourriture. Si vous êtes propriétaire d’un animal de compagnie, ne laissez pas traîner ses gamelles d’eau et de nourriture.

Solution naturelle ou nébulisation ?

Pour repousser les cafards, vous pouvez utiliser de la poudre de Diatomée proche de vos fenêtres et des bouches d’aération pour éviter que d’autres individus envahissent les lieux. Vous pouvez également reboucher certains trous notamment sur les contours des fenêtres, mais aussi derrière les meubles de votre cuisine (évier) et de votre salle de bain.

Pour les exterminer définitivement, ASD Protect utilise une méthode radicale et imparable : la nébulisation. À l’aide d’une puissante soufflerie, nos techniciens vaporisent l’insecticide sous forme de microgouttelettes. L’avantage principal est d’atteindre les individus à tous les coups, même les cafards qui se sont réfugiés dans les zones les plus difficiles d’accès. Nos professionnels utilisent en complément le gel anti cafards à l’aide d’un pistolet à seringue en créant des stations d’appâts dans les points les plus stratégiques du bâtiment.

Quels sont les tarifs de traitement anti-cafards ?

Nous proposons également des contrats à l’année pour bénéficier d’une prise en charge rapide lors de la recrudescence des nuisibles.

Concernant les prix, ils ne seront pas les mêmes selon le nombre de logements dans l’immeuble et selon le traitement appliqué par le technicien :

Traitement Prix
Traitement professionnel au Gel anti cafards À partir de 147 €* par logement
Traitement professionnel par nébulisation À partir de 187 €* par logement

*Prix non contractuel. Demandez un devis gratuit.

Bon à savoir : les techniciens ASD Protect bénéficient des agréments Certibiocide et Certiphyto. Des certifications délivrées par le ministère de l’agriculture et auditées chaque année par le cabinet Bureau Veritas.

Partager cet article :

Nos pôles techniques