À votre service au 09 67 79 22 21 ou au 06 03 04 90 93 ASD Protect : un conseil, une intervention ou un devis

Les ratsDepuis des siècles, le rat a toujours accompagné l’Homme, ainsi, on lui confère de nombreux symboles au travers des âges. On l’apprivoise, on le craint, on le protège, on le chasse… Entre croyance populaire, usage scientifique et extermination, quelle perception avons-nous de ce mammifère à travers le monde ?





Le rat : nom, origine, classification

« Rat » est un nom commun qui peut vêtir différentes significations selon son usage. En France, on l’assimile à plus d’une centaine d’espèces omnivores du genre « rongeur ». On reconnaît cet individu par son museau pointu, sa queue et ses pattes dépourvues de poils ainsi que ses dents tranchantes.

On différencie généralement le rat noir (Rattus rattus) du rat d’égout ou surmulot (rattus norvegicus), qui n’est autre que le rat domestique (rat brun). Ils font partie de la famille des muridés qui regroupent plus de 1 100 espèces de rongeurs répartis à travers le monde.

Selon l’espèce, un individu à une durée de vie allant de 1 à 2 ans. En captivité, il peut vivre 3 à 4 ans. Les femelles présentent un pelage plus doux et sont plus petites que les mâles, elles peuvent avoir une cinquantaine de petits par an.

Le rat brun a d’abord été utilisé comme un animal de laboratoire avant de devenir un animal de compagnie. Ils font dorénavant partie des NAC, réputés pour leur docilité et leur intelligence. On ne peut pas le confondre avec une souris (Mus Musculus), il est beaucoup plus gros avec un poids de 300 à 600 grs et a taille de 25 à 30 cms de long sans la queue.

Par ailleurs, ils présentent des risques sanitaires pour l'humain. Ils sont considérés comme nuisibles de l’Homme. En effet, ils sont les hôtes de nombreuses bactéries, virus et parasites capables de propager des maladies dangereuses comme le typhus murin, la méningite ou encore la fièvre. Depuis le Moyen-Âge, on l’associe systématiquement à la peste noire, véritable fléau qui s’est transmis par un vecteur (insecte, tique).

Les conseils ASD Protect : comment se débarrasser des rats efficacement ?

De nos jours, pour éviter tous risques d’épidémie, des campagnes de dératisation sont menées par les autorités. Il est aussi demandé à la population de faire preuve de civilité en n’abonnant aucun déchet dans la rue. Par ailleurs, les grandes villes sont souvent sujettes aux infestations de nuisibles dues à la chaleur qu’elles émettent, la nourriture et les nombreux bâtiments qui sont une cachette idéale pour se mettre à l’abri des prédateurs (chat, fouines, rapaces).

Les comportements caractéristiques du rat

Animal grégaire, le rat a besoin de vivre en communauté dont les individus sont généralement membres d’une seule et même famille. On recense en moyenne une dizaine d’individus qui s’organise grâce à des codes sociaux et une hiérarchie précise. Certains sont des dominants et d’autres des dominés, permettant une bonne organisation du groupe.

Le rat ou surmulot sont ainsi réputés pour leur intelligence, leur sociabilité et leur solidarité. En effet, l’altruisme fait partie de leur ADN puisque de nombreux chercheurs ont observé des comportements d’entraide lorsqu’un compagnon est en danger !

Ce sont également des ennemis redoutables. Ils peuvent parcourir 100 mètres en moins de 10 secondes et sont d’excellents grimpeurs. Raison pour laquelle certaines espèces nidifient en hauteur et notamment, dans les greniers des maisons.

Rat dans votre appartement : qui prend en charge les frais de dératisation ?

Concernant leur reproduction, comme tous les rongeurs, ils se reproduisent rapidement. Une femelle peut avoir 4 à 6 portées par an contenant chacune 2 à 14 petits. La période de gestation ne dure qu’une vingtaine de jours. La maturité sexuelle d’une jeune ratte est atteinte entre ses 6 et 10 semaines. Il est alors facile de comprendre la vitesse avec laquelle une colonie s’agrandit.

Le rat dans la culture populaire

Depuis la nuit des temps, on lui attribue de nombreux symboles : conte, divinité, horoscope… il a toujours fasciné et influencé des courants artistiques et folkloriques.

Le rat : divinité dans la religion hindoue

Dans l’hindouisme, il est la monture du dieu Ganesh, symbole de l’intelligence, de la prudence et de la sagesse, patron des travailleurs du savoir et des écoles.

Dans certaines régions, les rats sont perçus comme étant la réincarnation de sages, de conteurs ou encore de poètes qui ont marqué la culture hindoue. Dans le temple de Karni Mata au Rajasthan, 20 000 rats habitent les lieux et sont considérés comme des saints. Par ailleurs, les visiteurs doivent les nourrir en signe de respect.

En Inde, il est courant de les voir cohabiter avec la population, qui considère ces petits mammifères comme des créatures inoffensives.

Le rat et l’astrologie chinoise

En Extrême-Orient, il occupe une place de choix dans l’astrologie chinoise. Les signes du zodiaque se sont toujours reportés à la symbolique des animaux. Selon votre année de naissance, on vous attribue un animal et un élément (feu, bois, métal, eau, terre). Buffle, cochon, tigre, cheval, dragon, chien… les signes du zodiaque reposent sur un cycle de 12 animaux dont le rat occupe la première position.

Le zodiaque a un cycle de 12 années chinoises et les éléments ont un cycle de 10 ans. Par exemple, les personnes nées entre le 15 février 1961 et le 4 février 1962 sont placées sous le signe du buffle de métal, pour ensuite laisser place au tigre de l’eau.

Ainsi, le rat est synonyme d’intelligence, d’argent, de ruse et de mesquinerie. Au Japon, il est également associé à la divinité Daikokuten, dieu de la richesse et du commerce.

La perception du rat en Occident

Si on l’a longtemps assimilé à la richesse, on l’associe plus à l’avarice. Raison pour laquelle les expressions qui mentionnent le rat sont souvent à connotation péjorative.

Au Moyen-Âge, on a fini par l’associer aux épidémies et à la maladie, inspirant des croyances populaires, des cultes ou des créatures folkloriques comme le roi des rats.

En Europe, le petit mammifère a également influencé la littérature et le cinéma. On peut citer la légende du joueur de flûte de Hamelin des frères Grimm, les fables de Jean de La Fontaine ou encore Les Rats dans les murs de Howard Philipps Lovecraft. Le septième art quant à lui, dresse un portrait tantôt amical (Ratatouille en 2007) et tantôt horrifique (Willard en 1971).

Aller plus loin : Comment éradiquer les rats ?

Partager cet article :

Nos pôles techniques