À votre service au 09 67 79 22 21 ou au 06 03 04 90 93 ASD Protect : un conseil, une intervention ou un devis

Que vous soyez locataire d’un appartement ou un propriétaire qui fait louer son bien, sachez qu’il est obligatoire d’entretenir les lieux pour éviter l’arrivée de nuisibles. Une réglementation en matière d’hygiène, de dératisation et de désinsectisation cadre la responsabilité et la prise en charge financière en cas d’infestation de rats, de souris ou d’insectes (cafards, punaises de lit, etc.). Toutefois, la loi ne dicte pas les mêmes mesures selon que ce soit une prestation de dératisation ou de désinsectisation.

Retour sur ce que prévoit la loi pour lutter contre une invasion de rats dans votre logement.

Rat appartement : est-ce au propriétaire ou au locataire de mettre en place des actions anti rats ?

En tant que locataire, si vous détectez l’apparition de rats dans votre habitation, vous devez en informer votre propriétaire. S’il ne réagit pas, vous pouvez lui adresser une mise en demeure en ayant recours à un huissier. En effet, la législation prévoit que c’est au propriétaire d’entretenir les lieux et d’assurer un logement décent à l’occupant. Que ce soit un bâtiment d’habitation ou un établissement privé, il est dans l’obligation d’éviter que des nuisibles n’entrent. Pour cela, des mesures doivent être prises. Vous pouvez également avertir le syndic ou le concierge de votre immeuble.

À lire aussi : Biologie, comportements et habitudes des rats.

Il faudra alors faire appel à un exterminateur professionnel pour constater la taille de l’infestation. L’exterminateur sera capable de déterminer si l’infection s’est étendue dans l’ensemble du bâtiment, dans les communs ou seulement dans quelques logements. Après le passage du spécialiste, il faudra prendre les mesures nécessaires pour s’en débarrasser. Selon les entreprises, les méthodes qui permettent d’exterminer ces nuisibles varient.

En aucun cas vous ne devez commencer à entamer des démarches auprès d’une entreprise spécialisée. Si vous prenez l’initiative de contacter un dératiseur, la prestation peut être à votre charge.

Dans les faits, propriétaires et occupants doivent vérifier les locaux à poubelles, les caves ou encore les égouts pour examiner si des déchets sont susceptibles d’attirer les nuisibles.

Lutte anti rats : qui doit payer ?

L’infestation de rats s’étend dans les communs

Si l’infection est localisée dans les parties communes, ce sera à la copropriété de prendre en charge le service de dératisation (pièges, appâts et main d’œuvre).

L’invasion est localisée dans un seul logement

La facture sera aux frais du propriétaire. En revanche, s’il s’avère que l’apparition des nuisibles est de votre fait, la facture peut être à votre charge. En effet, le locataire se doit de garder le bien qu’il occupe salubre. C’est le dératiseur qui sera capable de comprendre la source du problème. En cas de contentieux, il est possible de demander l’assistance du service nuisible de votre mairie pour trouver un compromis. À titre d’exemple, c’est le SMASH qui gère ce genre de litige à Paris.

En outre, c’est à votre propriétaire de décider si le traitement doit être ponctuel ou nécessiter le passage régulier de l’exterminateur. Tout dépendra de la taille de l’infestation et des conseils de la société.

Bon à savoir : la réglementation n’est pas la même pour les occupants de maisons, c’est souvent au locataire d’intervenir. Il doit faire appel à une société d’extermination ou poser lui-même des pièges pour se débarrasser des nuisibles. Cependant, la mairie peut aussi être fautive suite à une modification structurelle autour de la maison, comme l’installation de containers à poubelles ou une modification du système d’égouts.

Rat : comment éviter l’apparition ou la réapparition des rongeurs dans votre appartement ?

Pour éviter que des rats n’entrent dans votre logement, quelques bons gestes sont à adopter :

  • Penser à placer vos aliments dans des boîtes hermétiques.
  • Ne laisser aucun reste à l’air libre, pas même l’eau et la gamelle de votre animal de compagnie.
  • Garder la cuisine, les éviers et le plan de travail propre.
  • Sortir les poubelles chaque jour et s’assurer que le couvercle soit bien scellé.

Les appâts, les poisons, les cages et les pièges que vous pouvez vous procurer en droguerie ou en animalerie sont à prohiber. Destinés à tuer les rats, leurs composants sont dangereux pour l’Homme, surtout si vous avez des enfants et des animaux de compagnie dans votre habitation. C’est l’une des raisons pour lesquelles faire appel aux services d’un professionnel est toujours recommandé. Ils utilisent des traitements et des stratégies de régulation de la population de rongeurs. En outre, ils doivent appliquer des mesures de sécurité dans votre intérieur pour vous protéger des traitements utilisés.

Partager cet article :

Nos pôles techniques